Comment faire un emprunt à un particulier ?

Le crédit entre particuliers est devenu une pratique courante en France. Il diffère des prêts bancaires sur différents points et présente divers avantages pour l’emprunteur et le prêteur. En parcourant cet article, vous trouverez tous les renseignements sur ce type de prêt.

Le fonctionnement d’un prêt entre particuliers

Comme tous les prêts d’argent, il est régi par des règles strictes, mais se particularise par la simplicité de son mécanisme.

  • La réglementation du prêt entre particuliers

Ce type d’emprunt est également connu sous l’appellation « Peer to Peer ». Il est soumis aux dispositions en vigueur qui régissent les prêts classiques, dont le prêt personnel. De ce fait, le respect du taux d’usure applicable actuellement est obligatoire. Le prêteur a l’obligation de faire une déclaration des bénéfices du prêt auprès du fisc. En outre, le contrat établissant le crédit communautaire se fait par écrit. Il doit mentionner toutes les informations se rapportant aux modalités de remboursement. Il pourra servir de preuve en cas de conflit. Notons toutefois que l’écrit n’est obligatoire que lorsque l’emprunt atteint une certaine somme.

  • L’obtention d’un prêt communautaire

Les procédures permettant de faire un prêt entre particuliers sont faciles et rapides. Vous pouvez passer par une plateforme en ligne ou opter pour une reconnaissance de dette.

Ainsi, des prêteurs s’enregistrent sur des plateformes qui proposent des prêts entre particuliers. Les sites web se chargent de mettre en relation les deux parties, d’obtenir les garanties liées au prêt et de mettre la somme entre les mains du prêteur.

La reconnaissance de dette consiste à rédiger une reconnaissance de dette. Elle concerne l’emprunt entre particuliers dont le montant dépasse 1500 euros. Elle doit être signée par l’emprunteur et porter la mention « prêt remboursable » ainsi que le montant.

Les avantages d’un prêt entre particuliers

À la différence des emprunts bancaires, le « Peer to Peer » présente de nombreux points positifs. Ce qui justifie d’ailleurs sa popularité actuellement.

  • Un fond accessible rapidement

Ce prêt permet au prêteur de fructifier son argent tout en apportant son aide à une personne en difficulté financière. Quant à l’emprunteur, il bénéficie d’un crédit en ligne dans un court délai. Le prêt communautaire s’avantage également dans la mesure où les frais de dossier sont plus légers et les termes du contrat plus attractifs. La principale condition exigée dans le cadre d’un crédit entre particuliers est la solvabilité financière des deux parties. Cela signifie que le prêteur doit être en possession de la somme avancée et l’emprunteur doit justifier sa capacité à rembourser dans le délai convenu.

  • Des procédures simplifiées et accessibles à tous

Le grand atout du prêt entre particuliers est qu’il peut être obtenu sans devoir passer par une longue procédure administrative. En effet, pour être éligible auprès des établissements financiers, vous devez remplir certaines conditions comme ne pas être à découvert, avoir des bilans positifs ou encore ne pas être sur le fichier des incidents de crédits aux particuliers. Aucune de ces exigences n’est requise dans le cas d’un prêt communautaire. Il permet à l’emprunteur de ne pas subir trop de pression. Plus encore, les taux qui y sont proposés beaucoup plus attractifs que ceux des établissements bancaires.